Jacques
BOUVERESSE

Collège de France
Professeur

Jacques Bouveresse est titulaire de la chaire de philosophie du langage et de la connaissance depuis 1995, après une carrière menée au CNRS et aux universités de Paris et de Genève. Ancien élève de l’Ecole normale supérieure, agrégé et docteur d’Etat, il mène des recherches sur la philosophie des sciences, la logique et le langage dans la tradition wittgensteinienne qu’il a contribué à établir en France. Influencé par la pensée et le style des écrivains autrichiens Robert Musil et Karl Kraus, il a proposé une lecture philosophique et satirique des relations entre la modernité et la culture qui l’a amené à conduire une critique des médias, et à défendre contre certaines modes intellectuelles la rigueur et la clarté dans la pensée et son expression. Auteur de plus de vingt-cinq livres, Jacques Bouveresse a notamment publié, après l’affaire Sokal-Bricmont, Prodiges et vertiges de l’analogie.

Publications :

Les lumières des positivistes, Essais VI, Marseille, Agone, 2012.
Que peut-on faire de la religion ? suivi de deux fragments inédits de Wittgenstein présentés par Ilse Somavil la traduction par Françoise Stonborough Marseille, Collection Banc d’essais, Agone, 2011.
Rationalité, Vérité et Démocratie, Actes du colloque du 28 mai 2010 au Collège de France, Publié avec le concours du Collège de France, Paris, Éditions Agone, n° 44, 2010

A lire sur le site :