Claudine
HERMANN

École Polytechnique
Ancien professeur

Claudine Hermann est ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Jeunes Filles (Promotion 1965), agrégée de physique, docteur es sciences. Après avoir enseigné 10 ans à la préparation à l’agrégation de physique de l’ENS, elle a été Maître de Conférences, puis professeure de physique à l’École polytechnique et elle est à la retraite depuis début 2006. Elle a consacré ses travaux de recherche à l’optique des solides. Elle a été la première femme à être nommée professeure à l’École polytechnique (1992). Depuis lors, parallèlement à ses activités de physicienne, elle s’est intéressée à la situation des femmes scientifiques en Europe occidentale et s’est engagée dans la promotion des carrières scientifiques auprès des jeunes filles et plus généralement auprès des jeunes, par le biais de publications et de conférences, en France comme à l’étranger. Elle a collaboré régulièrement avec la regrettée Huguette Delavault, professeure d’université en mathématiques à Paris. Elle a été membre fondatrice et première présidente (2001-2004) de l’association Femmes et Sciences, dont elle est maintenant présidente d’honneur. Depuis 2005, elle est membre du Conseil d’administration de la Fondation d’entreprise EADS et de 2006 à 2010 elle a été membre du conseil scientifique de la Cité des Sciences et de l’Industrie de La Villette à Paris.

Elle a été, de 1999 à fin 2005, représentante française dans le groupe des fonctionnaires nationaux Femmes et Sciences (dit "groupe d’Helsinki") de la Direction Générale Recherche de l’Union européenne. Elle est vice-présidente de la Plateforme européenne des femmes scientifiques, association dont les membres sont des associations de femmes scientifiques, et qui regroupe en 2009 une centaine d’associations et 12 000 femmes scientifiques à travers l’Europe.

Publications :

Elle est auteure de 85 publications en physique, de 40 publications dans le domaine de la promotion des sciences pour les jeunes et de l’analyse de la situation des femmes dans les carrières scientifiques et techniques.