Philippe
HERZOG

Confrontation Europe

Philippe Herzog, ancien député européen et ancien professeur des Universités, est président Confrontations Europe. Il est également membre du Conseil d’analyse économique auprès du Premier ministre (CAE).
Ancien élève de l’école Polytechnique et de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE), agrégé en sciences économiques, ses activités professionnelles et politiques ont été multiples.
Il débute sa vie active comme administrateur à l’INSEE (1964). Comptable national et chargé des budgets économiques, il crée, avec son collègue Gaston Olive, le premier modèle français de prévision économique (Zogol). Son premier livre "Prévisions économiques et comptabilité nationale" (PUF,1968) retrace cette période d’innovation dans le contexte de la planification française.
Il devient professeur d’Université en janvier 1969, et enseigne à Clermont-Ferrand, Vincennes et Amiens ; puis à Paris-X Nanterre de 1973 à 2003.
Il adhère au PCF où il est élu au Comité central (1972) puis au Bureau politique (1979). Il dirige la section économique du PCF et la revue Economie et Politique. Marxiste et keynésien, il est un des auteurs du Programme Commun de la Gauche et milite pour la participation des salariés à la gestion. La section économique, notamment avec l’apport du théoricien Paul Boccara, analyse la crise du capitalisme monopoliste d’Etat et propose de nouveaux critères de gestion.
Membre de la Commission nationale de planification de 1982 à 1988 et du Conseil économique et social de 1984 à 1989, il publie notamment L’économie à bras le corps (1982,1984) et La France peut se ressaisir en 1987 aux Editions Sociales. Dans les entreprises et dans les régions, il intervient dans les processus de restructurations avec des propositions alternatives et préconise des réformes de structures.
Militant passionné de " l’Europe autrement ", il est tête de liste du PCF aux élections européennes de 1989. Après un long combat, il quitte le parti en 1996.
Député européen de 1989 à 1999, puis de 2000 à 2004 (groupe de la Gauche Unitaire Européenne), il a été président de la commission des Relations économiques extérieures, vice-président de la commission économique et monétaire, et vice-président de la Délégation Europe /Etats-Unis.
Ses rapports les plus importants ont porté sur " la participation des citoyens et des acteurs sociaux au système institutionnel " qui a été voté à la grande majorité du Parlement Européen (1996), puis sur " les services d’intérêt général "(2003-2004), également adopté majoritairement après un combat riche d’enseignements et de prolongements. En 1998, le ministère des Affaires européennes lui a confié une mission sur la promotion du dialogue social européen.
Sa recherche sur la crise de la démocratie représentative et l’invention d’une démocratie participative se traduit par de nouvelles publications comme Reconstruire un pouvoir politique - gouverner en partenaires (La Découverte, 1997). Ses chroniques au Figaro-Economie (1999-2005) ont été très appréciées.
En décembre 1991, il est un des fondateurs de l’association Confrontations visant à la relance du débat public et en prend la présidence. Philippe Herzog est directeur de "Confrontations Europe, La revue".
Il est membre du Club Vauban et a été membre de la commission Pébereau sur la Dette publique.
Il participe également au Conseil d’orientation stratégique de la RATP et fait partie du Club Kangourou, forum informel qui a pour but de concevoir d’autres initiatives pour le développement de l’Union européenne.
Il est membre du CA de l’Institut pour l’Education financière du public et membre du Bureau du Mouvement européen France.

Publications :

Philippe Herzog est l’auteur de très nombreux articles et ouvrages. Son dernier livre Le bonheur du voyage - Ethique, action, projets pour relancer l’Europe, traduit en anglais, a paru mars 2006 aux Editions Le Manuscrit. Il est l’auteur d’une option de relance de l’Union européenne après l’échec du referendum français avec un Nouvel Acte Unique.

A consulter sur internet :