Louis
POUZIN


ingénieur, inventeur du Datagramme, lauréat du prix de l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE), de l’Internet Society France et du premier Prix de la reine Elizabeth pour l’ingénierie

Louis Pouzin est ingénieur en informatique, ancien élève de l’Ecole Polytechnique. Après avoir travaillé chez Bull, au MIT, pour Météo-France et chez Simca, il est recruté à l’IRIA où il dirige le projet pilote Cyclades dont le but était de créer un réseau d’ordinateurs français pour la recherche. Dans le cadre du projet, Louis Pouzin invente le datagramme et contribue au développement des réseaux à commutation de paquets, précurseurs d’Internet. Ses travaux ont été largement utilisés par Vint Cerf pour la mise au point de Internet et du protocole TCP/IP. Compte tenu du succès de Cyclades, l’Administration demande à Louis Pouzin d’organiser de nouveaux projets pilotes, dont SOL (réalisation de compilateurs du langage Pascal et d’un système d’exploitation de type Unix écrit en Pascal), et KAYAK en bureautique. En 1980, Louis Pouzin rejoint le CNET, devenu plus tard la branche recherche de France Télécom. Vers 1990, Louis Pouzin devient le doyen de l’Institut Theseus, un MBA orienté télécommunications créé par France Télécom à Sophia Antipolis. Retraité, il défend le multilinguisme et une autre gouvernance de l’Internet dans le cadre du processus lancé par le SMSI. Il est président d’honneur de la Société Française de l’Internet.

En 2001, Louis Pouzin s’est vu décerner le prix IEEE Internet pour sa contribution aux protocoles qui ont permis le développement de réseaux tels qu’Internet. Il a été décoré Chevalier de la Légion d’honneur en 2012. Il a été honoré par l’ISOC comme l’un des pionniers de l’internet lors de la première remise de prix du temple de la renommée d’Internet en 2012. En 2013, il a reçu le premier Queen Elizabeth Prize for Engineering (Prix Reine Elizabeth d’Ingéniérie) conjointement avec Robert Kahn, Vinton Cerf, Tim Berners-Lee et Mark Andreessen. Le prix leur a été attribué pour leurs contributions majeures à la création et au développement d’Internet et du World Wide Web.

Publications :
A lire sur le site :