Geneviève
SCHAMPS


Professeur à la faculté de droit et à la faculté de médecine, Geneviève SCHAMPS est directrice et fondatrice du Centre de droit médical et biomédical, membre de l’unité de droit pénal, membre de l’Institut de recherche Santé et Société et membre de la commission d’Ethique Biomédicale hospitalo-facultaire, cliniques universitaires St Luc. Elle est également présidente de la commission fédérale « Droits du patient », et fondatrice et membre du Réseau universitaire international de bioéthique.

Publications :

G. SCHAMPS, Le degré d’autonomie du mineur dans le domaine des soins de santé en droit belge, in Adolescent et acte médical, Bruxelles, Bruylant, 2010, à paraître.
G. SCHAMPS et M. VAN OVERSTRAETEN, La loi belge relative à l’euthanasie et ses développements, avec M. Van Overstraeten, in Liber Amicorum Henri-D. Bosly, Bruges, éd. La Charte, 2009, pp. 319 à 337.
G. SCHAMPS et M.-N. DERÈSE, L’anonymat et la procréation médicalement assistée en droit belge. Des pratiques à la loi du 6 juillet 2007, avec M.-N. Derèse, in Procréation assistée et Anonymat ; panorama international, B. Feuillet (Ed.), Bruxelles, Bruylant, 2009, pp. 128-152.
G. SCHAMPS, Les réglementations belge et européenne relatives aux expérimentations sur la personne humaine et les mesures de protection des personnes vulnérables : les mineurs, les majeurs incapables et les personnes en situation d’urgence, in La recherche clinique avec les enfants : à la croisée de l’éthique et du droit. Belgique, France, Québec, M.-L. Delfosse, M.-H. Parizeau, J.-P. Amann (Ed.), Québec, Les Presses de l’Université Laval, Louvain-la-Neuve, Anthémis, 2009, pp. 159-265.
SCHAMPS, G. (dir.), Évolution des droits du patient, indemnisation sans faute des dommages liés aux soins de santé : le droit médical en mouvement, Bruxelles, Bruylant, Paris, L.G.D.J., 2008, 600 p.

A lire sur le site :