Accueil > L’Institut > 10 ans de l’IHEST > Science en société : partager les utopies Une reconstruction permanente > Science et croissance : éléments pour de nouveaux comptages (à la lumière de (...)

Enregistrer au format PDF
Vidéo

Science et croissance : éléments pour de nouveaux comptages (à la lumière de la théorie de la conception)

Intervention d’Armand HATCHUEL, professeur, Chaire théorie et méthodes de la conception innovante, École des mines de Paris

Armand Hatchuel constate l’actualité des relations entre science et croissance, d’aucuns affirmant, notamment aux Etats-Unis, que la science n’a pas contribué à
la croissance. Sur ce sujet, force est de constater qu’on a manqué d’un cadre théorique qui explique simultanément la production des connaissances et celle de la richesse – mieux, des utopies, étant entendu qu’il n’y a pas de richesse sans utopie. Une telle approche appelle une histoire longue des rapports entre production des connaissances et les utopies qui transforment la société. Car entre la connaissance et les utopies, il y a sans cesse des couplages.

lundi 21 novembre 2016, par HUCHERY Mélissa