Accueil > L’Institut > 10 ans de l’IHEST > Science en société : partager les utopies Une reconstruction permanente > Sciences en société : partager les utopies ?

Enregistrer au format PDF
Vidéo

Sciences en société : partager les utopies ?

Accueil officiel

Accueil officiel du symposium " Sciences en société : partager les utopies ?
Une reconstruction permanente" le 10 juin 2016.

Christophe Lecante, président de l’IHEST, ouvre ce symposium en observant que si, en dix ans, l’environnement social, économique, technologique, a considérablement évolué, les raisons qui ont présidé à la création de l’IHEST demeurent, elles, totalement intactes.
L’énoncé de ses missions était visionnaire, Marie-Françoise Chevallier-Le Guyader soulignant dans son rapport de mission de préfiguration de l’institut, que l’IHEST
« devra contribuer à renouveler le rapport de confiance entre la société et la science, dans un contexte marqué par une inquiétude, voire une remise en cause de certaines évolutions scientifiques et techniques, par une complexité des organisations et des relations entre les acteurs, par une forte médiatisation et, corrélativement, par un intérêt affirmé des Français pour ces questions. »

L’IHEST a souhaité placer son dixième anniversaire sous le signe du progrès, de l’utopie et de la reconstruction – progrès et utopie devant éclairer la reconstruction permanente qui caractérise le rapport science-société. Quelle reconstruction pour le progrès ? Quelle capacité à partager les utopies pour mettre les sciences en société ? Tels sont les deux grands sujets qui vont orienter les travaux du symposium, le progrès et l’utopie devant aider à éclairer cette reconstruction permanente.

lundi 21 novembre 2016, par HUCHERY Mélissa