Accueil > L’Institut > Qui sommes-nous ? > L’IHEST : une ambition

Enregistrer au format PDF

L’IHEST : une ambition

L’institut des hautes études pour la science et la technologie

Une ambition

PDF - 1.9 Mo
Plaquette de l’IHEST

OGM, nucléaire, économie, nanotechnologies, réchauffement climatique… autant d’objets de science qui interrogent quotidiennement les citoyens, les décideurs, les politiques. L’ambition de l’IHEST est de créer un réseau de personnalités concernées par les enjeux de la recherche et motivées pour s’impliquer dans un débat éclairé sur les sciences, les technologies, l’innovation et leurs impacts sociaux.

Lieu de formation, d’échanges et de réflexion sur les relations entre la société et la science, l’IHEST accueille, chaque année une nouvelle promotion d’auditeurs qui suit d’octobre à juin le cycle national de formation. Nommés par arrêté ministériel, ces auditeurs constituent un vivier de personnalités, scientifiques ou non, responsables de haut niveau de l’ensemble des secteurs d’activité de la société.

Chaque année, une université européenne d’été réunit quelque quatre vingt participants et intervenants pour une formation courte, sur un sujet ciblé, avec les mêmes exigences que le cycle national. L’institut a construit un environnement pérenne dans lequel, au-delà du cycle national et des universités européennes, anciens auditeurs, partenaires et intervenants se retrouvent régulièrement pour animer le débat public sur les finalités de la recherche et ses enjeux et favoriser les relations entre la société et la science.

En 2015 l’IHEST étoffe son offre de formation avec les Ateliers de l’IHEST, formation courte, ciblée et ancrée dans l’acrtualité.

L’IHEST construit et diffuse une culture collective de la science, de la recherche et de l’innovation en produisant des études, notamment avec ses cercles de réflexion, en organisant des débats et rencontres ouvertes au public, diffusés sur le site internet de l’Institut. La collection Questions vives coéditée par les éditions Actes Sud et l’IHEST valorise les réflexions, les débats et les questionnements conduits lors des activités de l’IHEST.

Le mot du Président

JPEG - 50.5 ko

Le modèle de formation singulier et original créé par l’IHEST n’a pas d’équivalent en France ou à l’étranger. Il ne s’apparente ni à un MBA, ni aux universités internes des entreprises, ni à la formation professionnelle classique. L’IHEST a ainsi pour ambition d’accroître les capacités d’analyses stratégiques science-société des responsables, il a aussi un rôle déterminant à jouer en donnant aux acteurs de l’innovation, grandes entreprises, PME et recherche publique, les clés pour communiquer, mieux se comprendre et partager une vision commune de l’innovation, mais aussi du rôle et de la place de la science dans une société de plus en plus complexe.

En effet, toute décision d’action est le résultat d’une confrontation de multiples connaissances et de multiples intérêts plus ou moins contradictoires. Les responsables, peu préparés à la dimension pluridisciplinaire des enjeux, sont souvent mal armés pour gérer ces situations à dimensions multiples. Ils doivent appréhender la diversité, en apprécier la richesse, mais aussi choisir et agir dans l’incertitude. Cela suppose une gestion du risque, mais aussi la prise en compte de l’échec, autant de dimensions peu ou pas présentes dans les formations initiales.

L’éditorial de la Directrice

JPEG - 46.8 ko

Recherche, formation, innovation sont aujourd’hui les trois mots clefs qui sont mis en avant par la plupart des pays pour leur développement. Une quatrième dimension – essentielle – sous-tend ces trois démarches : la qualité de leurs interactions avec l’ensemble du tissu social, culturel et économique, désignée sous le terme de relations sciencesociété. Cet enjeu touche à la culture, à la citoyenneté et à la démocratie. Cependant une distanciation s’est instaurée progressivement entre la société et les sphères scientifiques et techniques.

Dans ce contexte, l’IHEST s’impose comme un carrefour d’idées et d’innovations, pour un débat éclairé sur les relations entre la science, l’innovation et la société. Il les met en forme et les diffuse via des formations et travaux collaboratifs entre responsables scientifiques, industriels, élus et relais d’opinion. Il développe une stratégie d’influence dans la société à travers ses activités et en promouvant un engagement professionnel et citoyen des auditeurs dans le développement des relations science-société. Ainsi l’IHEST est devenu le lieu en France où des responsables issus de tous les horizons professionnels, quelle que soit leur culture, peuvent venir se former afin de mieux prendre en compte, dans leurs sphères respectives, les dimensions sociales et économiques du développement des sciences et de l’innovation.

Penser et agir autrement

Le Cycle national annuel

Les programmes et la pédagogie mis en œuvre par l’IHEST dans le cadre du cycle national de formation permettent de construire une intelligence partagée des relations sciencesociété en donnant aux auditeurs venant de tous les horizons de la société des temps de réflexion, de rencontre et de débat de grande qualité.

JPEG - 176.3 ko

Un fil conducteur annuel

> 2013-2014 Science, innovation & numérique : les sociétés en questions
> 2014-2015 Temps des sciences, trajectoires des sociétés

Il s’agit donc :
  • d’appréhender la complexité des sciences, des technologies et de leurs relations avec la société et de renouveler la culture scientifique et technique
  • de provoquer une réflexion de cadres dirigeants sur leurs responsabilités personnelles et professionnelles et de les préparer à assumer une fonction de relais dans la société
  • de développer une capacité d’anticipation et de réaction aux situations nouvelles engendrées par la science et la technique.

  • Une ambition
  • Des objectifs
  • Une formation adaptée

Chaque année des objets de la vie quotidienne, des questionnements spécifiques ou des sujets d’actualité, tous objets de recherche, sont choisis pour les sessions du cycle national de formation. Une approche comparative, nationale et internationale, est proposée. Le cycle traite aussi de grandes questions philosophiques, des différents aspects des rapports entre science et culture, de l’économie et de l’industrie, de l’organisation et de la gouvernance de la recherche et de l’innovation, de l’enseignement supérieur et de l’éducation.

La démarche de l’IHEST

Entre pensée scientifique et représentations sociales

Un dialogue ouvert entre auditeurs et intervenants

De nombreuses personnalités françaises et internationales de premier plan interviennent au cours des cycles nationaux de formation et des universités européennes d’été : responsables politiques français et étrangers ; chercheurs ; entrepreneurs ; journalistes ; responsables associatifs...

Au cours de chaque rencontre, les intervenants échangent de manière ouverte avec une communauté d’auditeurs ou de participants unis par un intérêt commun. La richesse des échanges est nourrie par la diversité très large des origines, des expériences et des orientations professionnelles. La confidentialité à laquelle chacun est tenu au sein des sessions du cycle national est la garantie de cette libre parole.

À la découverte des acteurs

En France ou à l’étranger, les déplacements permettent de découvrir de grands équipements et des sites culturels, scientifiques et industriels ; ils sont l’occasion de rencontrer des chercheurs, des entrepreneurs
ou des politiques, et, par là, de découvrir leur écosystème et de comprendre la synergie entre les acteurs à différentes échelles de territoire : locale, nationale, transnationale.

JPEG - 393.5 ko

Chaque nouvel auditeur passe une journée, dite « d’immersion », avec un ancien auditeur dans son milieu professionnel et découvre ainsi un nouvel environnement, de nouveaux aspects des relations science-société.

Des travaux collectifs à l’interface science-société

JPEG - 49.3 ko

Répartis en quatre groupes, guidés par un animateur, les auditeurs étudient tout au long de la formation un objet de recherche, d’innovation, une question environnementale… et leurs impacts sur la société (les serious game, le design industriel, les écoquartiers, les smart grids, la neutralité d’internet, Le neuromarketing...). À l’issue de l’atelier, les auditeurs rédigent collectivement un rapport d’étonnement, analysant le jeu des acteurs en présence. Ces rapports sont mis en débat lors de la clôture du cycle.

L’Université européenne d’été

En quatre jours, cette formation permet de traiter en profondeur d’un thème avec un panel de participants représentant les forces vives de la société et les acteurs clé du domaine. L’université européenne d’été
s’appuie sur la pédagogie développée pour le cycle national.

Elle porte un regard européen et international sur la question étudiée et bénéficie du soutien de l’Union européenne et de partenaires locaux et nationaux selon le thème abordé.
Outre les interventions de haut niveau et la grande place accordée aux dialogues entre participants et intervenants, les universités d’été ménagent également des temps de rencontre sur le terrain avec des acteurs locaux : industriels, élus, représentants d’établissements de recherche ou d’enseignement, etc.
Les thèmes abordés par les universités européennes d’été constituent une prospective sur les relations science, innovation, société. Chaque université permet d’en explorer une facette mettant en exergue des questionnements stratégiques pour l’avenir.

> août 2009 L’économie, une science qui nous gouverne ? Leçon des crises
> août 2010 Quelle place pour la science dans le débat public ?
> août 2011 Science, culture, éducation : des sociétés guettées par l’illettrisme scientifique ?
> août 2012 Science, éthique et droit : dynamiques et concurrence des normes
> juillet 2013 La controverse : enjeux scientifiques, enjeux de société

> juillet 2014 Quand la science entre en politique...

Les Ateliers de l’IHEST

L’IHEST ouvre et diversifie son offre de formation en fournissant aux décideurs économiques , aux relais d’opinions et aux élus, des formations courtes, ciblées et ancrées dans l’actualité qui leur permettent un temps de recul, de réflexion, de décentrement sur les relations science-société.

En développement une culture partagée des relations science-société les participants acquièrent une nouvelle façon de manager des situations complexes et incertaines.
Innovation et dynamique des territoires, de janvier à mars 2015

Réseau et débat public

Rencontres régionales

Ouvertes au public et couplées à une session du cycle national de formation, elles permettent un débat sur un thème engageant les relations science-société à l’échelle d’un territoire. Ces rencontres sont réalisées avec le soutien et la participation des auditeurs en région, des collectivités territoriales, de partenaires industriels locaux et de l’Union européenne. (Bordeaux, 2008, Metz, 2009, Rennes, 2010, Lyon, 2010, Clermont- Ferrand, 2011, Nantes, 2012, Montpellier, 2013).

L’association des auditeurs

Une association, l’AAIHEST réunit les auditeurs de l’IHEST. Elle contribue aux côtés de l’IHEST à ses réflexions et à l’animation du débat public.

Diffusion de la culture scientifique

Paroles de chercheurs

En début de soirée, autour de deux ou trois personnalités, ces débats thématiques accordent une grande part aux interactions avec le public.
> Le coût de l’accident nucléaire grave en France (21 février 2013)
> La culture scientifique dans la cité (18 mars 2013)
> L’« Innovation dominante » pour la création de valeur (16 mai 2013)
> Femmes et leadership dans les sciences et l’innovation (26 sept. 2013)
> Le genre au carrefour des sciences et de l’innovation (24 octobre 2013)
> Le jeu vidéo : un incontournable ? (16 décembre 2013)

Dossiers multimedia

Depuis 6 ans, l’IHEST recueille des données et des réflexions, des témoignages sur de nombreux thèmes des
relations science-société qui lui permettent de proposer des dossiers documentaires multimédias originaux.
>Illettrisme scientifique et éducation
>Innovation : repères
>L’eau en questions réponses
>L’énergie en Chine et au Vietnam
>La controverse
>Les biotechnologies en Chine
>L’énergie : situation et prospectives
>Science, innovation et société en Chine
>Science, innovation, société en Allemagne
>Quelle énergie pour quelle société ?

La collection « Questions vives »

PNG - 33.6 ko

Coéditée par les éditions Actes Sud et l’IHEST, cette collection répond à la nécessité de favoriser les relations entre sciences et société en élargissant la culture scientifique et la conscience des questions liées au développement de la recherche et de l’innovation. Elle diffuse les témoignages de spécialistes invités aux
formations organisées par l’IHEST et les questionnements des participants :
> La Science en jeu (Novembre 2010)
> L’économie, une science qui nous gouverne ? Leçon des crises (Avril 2011)
> Quelle place pour la science dans le débat public ? (Janvier 2012)
> Partager la science : l’illettrisme scientifique en question (Mars 2013)
> Science et société : les normes en question (Mars 2014)

lundi 13 janvier 2014, par HUCHERY Mélissa