Accueil > L’Institut > Rapports d’activité > Rapport d’activité 2013

Enregistrer au format PDF

Rapport d’activité 2013

L’année 2013 a été caractérisée par une activité institutionnelle dense, marquée par le changement de président, le renouvellement du mandat de la directrice et le renouvellement du Conseil d’administration.

Nommé président de l’IHEST en milieu d’année, le 25 juillet 2013, on comprendra que je veuille d’abord rendre un hommage appuyé et sincère à mon prédécesseur, Bertrand Collomb. Certes parce qu’il assume une partie de l’activité 2013, mais surtout parce qu’il a accompagné avec une bienveillance active, un enthousiasme et une énergie sans faille, les débuts de l’Institut.
Convaincu de la nécessité de refonder les rapports entre la science, l’innovation et la société, son action a en effet été déterminante pour la création de l’IHEST, sa marque et son identité.

« Ce qui cause la défiance envers la science et la technologie, écrivait-il dans son éditorial du premier rapport d’activité de l’IHEST en 2008, ce ne sont pas tant la science et la technologie en elles-mêmes, que l’incapacité de notre organisation sociale à en maîtriser le rythme et l’organisation. »

C’est pourquoi la mission de l’IHEST s’articule autour de trois piliers : la formation, l’animation du débat et le retour vers la société. Plus précisément, l’IHEST créé les conditions de ce débat en assurant d’emblée le respect, l’absence de tabous et l’écoute. C’est ainsi que l’enjeu du cycle national, socle de ses activités, est d’amener des responsables reconnus, qui, dans leurs entreprises sont conduit de plus en plus à travailler dans des silos relativement hermétiques, avec des normativités propres à leur secteur d’activité, à reconnaître la légitimité d’autres normativités, à mieux prendre en compte les logiques suivies par d’autres acteurs.

Au fil des ans, l’Institut s’est affirmé dans le paysage français, avec des réalisations reconnues. Le plan stratégique de l’établissement, préparé au cours du second semestre 2013, le positionne résolument comme un carrefour d’acteurs pour la formation, le débat d’idées et une nouvelle culture des relations science-société. L’IHEST, j’en suis convaincu, a un rôle déterminant à jouer pour donner aux acteurs des débats les clés pour mieux se comprendre et partager leurs visions de la place de la science dans la société, de l’innovation et du progrès. Cette ambition, il faudra la poursuivre et l’amplifier en 2014, avec les acteurs de l’innovation, les élus et les relais d’opinion.

Christophe LECANTE
Président de l’IHEST

PDF - 3.7 Mo
Rapport d’activité 2013

vendredi 24 octobre 2014, par Olivier Dargouge


Mots clés : IHEST