Accueil > La Médiathèque > Collections > Questions vives > L’économie, une science qui nous gouverne ? Leçons des crises

Enregistrer au format PDF

Questions vives

L’économie, une science qui nous gouverne ? Leçons des crises

Ce livre rassemble des auteurs de premier plan sur des sujets dont l’actualité demeure entière. Il fait le pari de rendre ces questions parfois techniques accessibles à un large public. Il donne des repères pour s’approprier ces enjeux, au cœur du débat démocratique.

La crise actuelle de l’économie bouleverse les certitudes : au-delà de l’économie réelle, est-elle également une crise des savoirs économiques ? L’arbre des connaissances économiques, qui s’est construit progressivement, a considérablement accru sa complexité. Outre un formalisme mathématique grandissant, ce savoir s’est spécialisé, il s’est dissocié entre économie monétaire, économie financière, économie internationale, économie du développement, économie publique…

Cet édifice connaît, comme tous les savoirs constitués, des débats, des controverses, des remises en cause. Celles-ci s’effectuent souvent lors de crises semblables à celle que nous connaissons, dont l’ampleur et la venue même ont échappé à la très grande majorité des spécialistes du domaine. Les relations entre l’économie comme savoir et la société y acquièrent une dimension critique.

JPEG - 32.8 ko
Joël Métais, Armand Hatchuel, Patrick Cohendet et Richard Arena
L’ouvrage L’économie une science qui nous gouverne ? Leçons des crises est le fruit des discussions de la première université d’été de l’IHEST en 2009.

Cet ouvrage, aux contributions multiples mais convergentes, issu de l’université d’été conçue par l’IHEST, met en perspective l’élaboration des savoirs économiques et le rôle structurant que les crises, l’actuelle et les précédentes, ont pu jouer. Il interroge aussi bien les contours de cette science, ses méthodes, ses modèles que ses frontières et les nouveaux objets dont elle tente de rendre compte.

Comment pense-t-elle la banque, l’entreprise, l’internet ou encore l’innovation et la créativité ? Dans quelle mesure sait-elle appréhender la psychologie collective, les anticipations, les crises de confiance, les contagions ? Face aux enjeux majeurs associés à la crise, tels la régulation financière, les inégalités, le travail ; face à d’autres qui semblent annoncer des crises à venir, tels l’énergie, le climat, que nous dit la science économique ?

Les rebonds liés aux questionnements soulevés par les textes et un large glossaire contribuent à rendre cet ouvrage accessible à tous.


L’économie, une science qui nous gouverne ? Leçons des crises., IHEST/Actes sud
FORMAT : 15 X 23 CM / 384 PAGES / 27,95 euros

Voir l’article dans le quotidien Les Echos

LES AUTEURS

Richard Arena est professeur de sciences économiques, directeur de la Maison des sciences de l’Homme de Nice, de la Revue d’Économie Industrielle, président d’honneur de l’European Society for the History of Economic Thought et membre du Conseil national des universités.

Philippe Askenazy est directeur de recherches au CNRS, professeur associé à l’École d’économie de Paris. Il est chroniqueur pour Le Monde et a participé à la rédaction d’un rapport du CEPREMAP, Les Soldes de la loi Raffarin. Le contrôle du grand commerce alimentaire (Éditions Rue d’Ulm, coll. « Cepremap »). Il vient de publier (avec Daniel Cohen) 16 nouvelles questions d’économie contemporaine (Albin Michel).

Pierre-Jean Benghozi est directeur de recherches CNRS, professeur à l’École polytechnique, Directeur du pôle de recherche en Économie et Gestion.
Gérard Bonos a créé l’information – à forte dominante économique – sur Radio Classique et l’a dirigée durant vingt ans. Il a ensuite fondé sa propre agence et présente l’émission économique Leaders, l’économie par ceux qui la font sur la chaîne parlementaire Public Sénat.

Patrick Cohendet, professeur invité à HEC Montréal, professeur à l’université de Strasbourg. Il est, notamment, l’auteur de La Gestion des connaissances : firmes et communautés de savoir, avec Olivier Dupouët et Frédéric Creplet (Economica). Il est membre du conseil scientifique de l’Institut français de l’Énergie (IFE) et co-rédacteur en chef de la revue Management international.
Bertrand Collomb est, entre autres responsabilités, président d’honneur
du groupe Lafarge et président de l’IHEST. Il est membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

Annie L. Cot est professeur des universités, Centre d’économie de la Sorbonne, université Paris I-Panthéon-Sorbonne. Vice-présidente de l’Association Charles Gide pour l’étude de la pensée économique, elle siège au comité directeur de l’Association française de science économique et est membre du comité exécutif de la European Society for the History Thought.

Patrick Criqui est directeur de recherche au CNRS, directeur du laboratoire LEPII (CNRS-université Pierre Mendès-France, Grenoble).
Yves Crozet est professeur de sciences économiques à l’Institut d’études politiques (IEP) de l’université de Lyon, et membre du Laboratoire d’économie des transports (LET). Il est, notamment, l’auteur de Réseaux, services et territoires – horizon 2020 (Éditions de l’Aube).

Dominique Foray est professeur, titulaire de la chaire Economics andManagement of Innovation, à l’École polytechnique fédérale de Lausanne. Il est, notamment, l’auteur de L’Économie de la connaissance (Éditions La Découverte, coll. « Repères »).

Philippe Frémeaux est directeur de la rédaction d’Alternatives économiques. Il a dirigé de nombreuses missions d’études et de conseil pour le compte du ministère de l’Industrie, de la Commission européenne et pour de nombreuses entreprises au sein du Bureau d’informations et de prévisions économiques (BIPE). Il est administrateur du syndicat de la presse périodique et des magazines d’opinion (SPPMO).

Pierre-Noël Giraud est professeur d’économie à Mines ParisTech. Il est l’auteur de nombreux essais, notamment L’Inégalité du monde. Économie
du monde contemporain, Le Commerce des promesses et La Mondialisation. Émergences et fragmentations. Il a été professeur associé et directeur
adjoint du Centre de géopolitique de l’énergie et des matières premières (CGEMP) de l’université Paris-Dauphine et directeur du CERNA (Centre d’économie industrielle) de l’École des mines de Paris.

Armand Hatchuel est professeur à l’École des mines ParisTech, directeur
adjoint du Centre de gestion scientifique.

Philippe d’Iribarne est directeur de recherches au CNRS et l’auteur de
L’Étrangeté française (2006), Penser la diversité du monde (2008) et L’Épreuve des différences (2009).

Paul Jorion est chroniqueur pour Le Monde Économie et sur BFM Radio.
Anthropologue et sociologue de formation, il a travaillé sur la formation
des prix dans le milieu bancaire américain de 1998 à 2007. Il est
l’auteur de La Crise. Des subprimes au séisme financier planétaire (Fayard),
L’Argent mode d’emploi (Fayard), Comment la vérité et la réalité furent
inventées (Gallimard) et Le Prix (Éditions du Croquant).

Alan Kirman est professeur à l’université Paul Cézanne (Aix-Marseille III)
et directeur de recherche au Groupement de recherche en économie quantitative (GREQAM) d’Aix-Marseille. Il est membre de l’Institut universitaire
de France. Il vient de publier Complex Economics : Individual and Collective Rationality (Routledge, coll. « Graz Schumpeter Lectures »).

Joël Métais, professeur à l’université de Paris-Dauphine et directeur du
Master de recherche Économie et finance internationales de cette université, est membre du Centre de recherches d’études sur les processus
de management (CREFED).

Didier Sornette est professeur, chaire Entrepreneurial risks, Department
of Management, Technology and Economics, à l’École polytechnique fédérale (ETH) de Zurich où il dirige le Financial Crisis Observatory. Physicien, formé à l’École normale supérieure, il a surtout travaillé dans le domaine de la physique statistique appliquée à de nombreux domaines, de la médecine, la géophysique à l’économie, où il a pu observer l’émergence de comportements collectifs dans les systèmes complexes.

Laurent Turpin est directeur de l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN) au CEA et ancien directeur du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE). Il est, notamment, l’auteur de Le climat change, et nous ? (Spécifique Éditions, coll. « On se bouge »).

jeudi 7 avril 2011, par Olivier Dargouge