Accueil > La Médiathèque > Dossiers > Cellules souches et médecine régénérative > Introduction

Enregistrer au format PDF

Cellules souches et médecine régénérative

Introduction

Des avancées scientifiques majeures ont été obtenues ces dernières années dans le domaine des cellules souches. Elles ont été couronnées par le prix Nobel. Elles sont souvent présentées de façon exagérément optimiste par les médias alors que les perspectives médicales sont encore lointaines. Ce décalage est mis à profit par des entreprises qui exploitent la détresse des malades et de leurs familles en proposant des traitements miraculeux. Il sert aussi de prétexte pour dire que les recherches sur les cellules souches sont devenues inutiles et demander leur interdiction.

Le dossier fait le point sur l’état d’avancement des connaissances et des perspectives médicales en 2014. Il donne un aperçu de l’organisation de la recherche mondiale et des politiques nationales dans ce domaine.

Le dossier ne traite pas de bioéthique car les arguments des uns et des autres n’ont pas changé. Il est d’ailleurs peu probable qu’ils changent. En effet, ils présentent de fortes similitudes avec ceux sur l’assistance médicale à la procréation (AMP) et on constate dans le cas de l’AMP que le débat est bloqué depuis des décennies malgré l’évolution de la société (le premier « bébé éprouvette » est né en 1978 et actuellement 2,8 % des naissances en France résultent d’une AMP).

Le lecteur trouvera sur le site de l’IHEST un dossier traitant différents aspects scientifiques et techniques de la loi de bioéthique (ex : cellules souches, recherches sur l’embryon, clonage, AMP). Le dossier a été rédigé en 2003 et mis à jour en 2006 (Dossier Biotechnologies).

Le lecteur trouvera une présentation des débats sur la bioéthique dans le compte-rendu de l’Université d’été 2010 : Les cellules souches – les temporalités du débat.

L’IHEST a publié en 2012 des dossiers sur les biotechnologies en Chine. Le lecteur y trouvera des informations sur la médecine régénérative dans ce pays (Les biotechnologies en Chine , Biotechnology in China - Q&A ).

Lexique

AMM : Autorisation de mise sur le marché
Cellules progénitrices : Elles dérivent des cellules souches multipotentes. Les cellules progénitrices donnent des cellules spécialisées, mais elles ont perdu la capacité de se diviser indéfiniment.
Cellules souches embryonnaires : Ce sont les cellules souches pluripotentes qu’on trouve dans l’embryon de cinq à sept jours.
Cellules souches multipotentes : Elles ne produisent qu’un nombre restreint de types cellulaires. Elles sont appelées aussi cellules souches adultes ou cellules souches somatiques.
Cellules souches pluripotentes induites (iPSC) : On sait transformer n’importe quelle cellule d’un adulte en cellule souche pluripotente. Les cellules produites sont appelées cellules souches pluripotentes induites (nom en abrégé : iPSC).
Cellules souches pluripotentes : Elles peuvent donner pratiquement tous les types cellulaires.
Cellules souches totipotentes : Elles sont l’équivalent d’un œuf. Transplantées dans l’utérus, elles donnent naissance à un être normal.
Clone, clonage : Un clone est un ensemble d’entités génétiquement identiques. Il peut s’agir de cellules ou d’êtres vivants complexes. Depuis la naissance de la brebis Dolly, on applique aussi le terme de clone à un animal obtenu au laboratoire par le transfert d’un noyau dans un ovule privé de son propre noyau. Le terme de clonage s’applique à différentes techniques visant à obtenir un clone.
FDA : U.S. Food and Drug Administration Agence américaine ayant entre autre pour mandat d’autoriser la commercialisation des médicaments sur le territoire des États-Unis.
HLA : Le système HLA est l’équivalent pour les greffes des groupes sanguins pour les transfusions. Il pose cependant plus de problèmes car il y a de très nombreux types HLA dans la population.

mardi 12 août 2014, par HUCHERY Mélissa