Accueil > La Médiathèque > International > CHINE > Internet en Chine > Internet en Chine en quelques chiffres

Enregistrer au format PDF

Internet en Chine

Internet en Chine en quelques chiffres

Quelle a été la croissance du nombre d’internautes en Chine ces dernières années ?

Les débuts d’Internet en Chine remontent à 1987. Ils résultent d’un partenariat avec l’Université de Karlsruhe en Allemagne. Internet était utilisé initialement par la communauté scientifique. Il a été ouvert à des acteurs hors de la sphère académique en 1996.

Le nombre d’internautes a augmenté de façon exponentielle jusqu’aux années 2009-2010. Depuis la croissance a fortement ralenti dans les zones urbaines alors qu’elle reste soutenue dans les zones rurales.

PNG - 32.9 ko

Figure 1. Pourcentage des internautes dans la population chinoise

(Statistical Report on Internet Development in China (January 2013). China Internet Network Information Center. p. 15, p. 23).

Le pourcentage d’internautes à Beijing et à Shanghai est à peu près le même que le pourcentage d’internautes dans l’Union européenne (respectivement 72 %, 68 % et 73 %).

(The Internet Timeline of China 1986 2003. China Internet Network Information Center.,

Statistical Report on Internet Development in China (January 2013). China Internet Network Information Center. p. 15, p. 23,

Internet World Stats. )

Quel est le nombre d’internautes en Chine ?

Le Tableau 1 donne une estimation du nombre d’internautes dans le monde en juin 2012. Il y a plus d’internautes en Chine qu’en Europe au sens large (Russie comprise) ou qu’aux Etats-Unis.

Régions du mondePopulation Nombre d’internautes Nombre d’internautes Internautes dans la Population (%) Usagers (% du total mondial)
2012Déc. 31, 2000Juin 30, 2012
Afrique1 073 400 0004 500 000167 300 00016%7%
Asie3 922 100 000114 300 0001 076 700 00027%45%
Chine1 343 200 00022 500 000538 000 00040%22%
Europe820 900 000105 100 000518 500 00063%22%
Union Européenne (27)503 800 000-368 000 00073%15%
France65 600 000 4 800 00052 200 00080%2%
Moyen Orient223 600 0003 300 00090 000 00040%4%
Amérique du Nord348 300 000108 100 000273 800 00079%11%
Amérique Latine / Caraïbes593 700 00018 100 000254 900 00043%11%
Océanie / Australie35 900 0007 600 00024 300 00068%1%
TOTAL MONDIAL7 017 900 000361 000 0002 405 500 00034%100%

Tableau 1. Estimation du nombre d’internautes dans le monde en juin 2012 d’après les références :
Internet : facteur d’intégration ou d’exclusion ? Science et Décisions. et Internet World Stats. .

Le China Internet Network Information Center (une institution gouvernementale chinoise) dénombrait 564 millions d’internautes au 31 décembre 2012, soit 42 % de la population. Le pourcentage d’internautes en France est compris entre 75 et 83 %, les valeurs variant selon les sources.

(Internet : facteur d’intégration ou d’exclusion ? Science et Décisions.,

Statistical Report on Internet Development in China (January 2013). China Internet Network Information Center. p. 4,

Internet World Stats. )

Le pourcentage d’internautes varie-t-il fortement selon les régions en Chine ?

Le pourcentage d’internautes varie plus que du simple ou double selon les régions. Les différences s’expliquent plus par l’état des infrastructures de télécommunication que par des différences de PIB par habitant (Figure 2).

PNG - 229.9 ko

PNG - 408.3 ko

Figure 2. A gauche : pourcentage d’internautes dans la population (China Internet Statistics Whitepaper. China Internet Watch. ) : à droite : PIB par habitant en dollars en 2012.

(China Internet Statistics Whitepaper. China Internet Watch. ,

Statistical Report on Internet Development in China (January 2013). China Internet Network Information Center. pp. 16-17,

Chinese province-level divisions by GDP per capita. China National Bureau of Statistics.)

Comment la Chine est-elle connectée à Internet ?

La Chine continentale est connectée aux Etats-Unis par trois câbles et par un câble à l’Europe, les connexions Internet intra-asiatiques sont plus nombreuses (Figure 3).

PNG - 445.5 ko

Figure 3. Connexions Internet entre la Chine et le reste du monde (Submarine Cable Map is a free resource from TeleGeography.).

Les câbles en provenance des Etats-Unis arrivent en Chine continentale à Quingdao, Chongming et Shantou. La liaison avec l’Europe arrive à Shantou. Hongkong est mieux desservie avec cinq points d’entrée pour les connexions Internet (Figure 4).

PNG - 1.4 Mo

Figure 4. Points d’entrée des connexions Internet en Chine continentale et à Hongkong ([109]).
La Chine, la Russie, l’Inde, l’Afrique du Sud et le Brésil construisent un câble connectant ces cinq pays et Singapour afin d’échapper au contrôle des télécommunications transocéaniques par les Etats-Unis. Il devrait être opérationnel en 2015 (Figure 5).

PNG - 265.3 ko

Figure 5. Le câble transocéanique des BRICS ([117]). BRICS = Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud.

(The Web Index “time series”. World Wide Web Foundation,

Submarine Telecoms Industry Report 2013. Terabit Consulting. pp. 22-23, p. 31, p. 35, pp. 39-40,

Submarine Cable Map is a free resource from TeleGeography.,

BRICS Cable. )

Quel est le débit d’Internet en Chine (la bande passante) ?

La vitesse moyenne de téléchargement haut débit pour des postes fixes en Chine était de 2,93 Mbps en 2013, ce qui proche de la moyenne mondiale (elle était de 8,76 Mbps en France) (Figure 6). L’objectif des pouvoirs publics est que la moitié des ménages chinois bénéficient de 20 Mbps en ville et de 4 Mbps dans les zones rurales en 2015.

PNG - 107 ko

Figure 6. Le débit d’Internet en Chine en 2012 en Mbps
(Steven MILLWARD. China’s Broadband Speeds Show Shanghai Zooming Ahead. Tech in Asia. ).

Plus du tiers du trafic international de la Chine via Internet se fait avec les Etats-Unis. En dehors des Etats-Unis, les principales connexions sont avec Hongkong et le Japon, et dans une moindre mesure avec la Corée du Sud et Taïwan (Tableau 2). Le trafic Internet entre la Chine et la France est dix fois plus faible qu’entre la Chine et l’Allemagne.

PaysEtats UnisHongkongJaponRépublique de CoréeItalieTaiwan
Gbps721,6130,2129,972,668,552,5
PaysAllemagneSuèdeRoyaume-UniCanadaVietnam
Gbps50,146,121,320,017,5

Tableau 2. Liste des pays bénéficiant d’une bande passante supérieure à 15 Gbps avec la Chine (Internet Connection Map of China 2012. China Internet Network Information Center. ). Gbps : milliard de bits par seconde.

([Internet Connection Map of China 2012. China Internet Network Information Center. ],

[Steven MILLWARD. China’s Broadband Speeds Show Shanghai Zooming Ahead. Tech in Asia.],

Shen JINGTING. Faster broadband by 2015. China Daily. ,

Arik BENAYOUN. Baromètre des connexions fixes du premier semestre 2013. DegroupTest. )

A quoi les internautes chinois passent-ils leur temps ?

Les internautes chinois sont connectés trois heures par jour dont une heure et demie à partir de leur téléphone mobile. Un tiers d’entre eux surfent pendant leurs heures de travail.
Les internautes chinois passent un tiers du temps à regarder des vidéos en ligne et 20 % à communiquer avec d’autres internautes (réseaux sociaux et e-mail) (Figure 7). Près de la moitié des internautes ne regardent jamais la télévision.

PNG - 25.8 ko

Figure 7. Répartition du temps passé entre différentes activités sur Internet (China Internet Users Spent Most Online Time Watching Videos and Social Networking. China Internet Watch. ).
Les internautes qui regardent des vidéos à la demande sont intéressés par les TV shows, les films et les dessins animés (Tableau 3).

ProgrammeTV ShowFilmsDessins animésArt & DivertissementJeux en ligneSportAutres
%5219177211

Tableau 3. Nombre de téléchargements des vidéos en ligne en décembre 2011 (en %) ([62]).
A titre de comparaison, les internautes français passent eux aussi trois heures par jour sur Internet. Un quart d’entre eux se connectent à partir d’un téléphone mobile (ce qui n’exclue pas l’utilisation d’un poste fixe). Près des trois-quarts des internautes surfent pendant leurs heures de travail. Ils regardent pratiquement tous la télévision en plus d’Internet.

(Régis BIGOT, Patricia CROUTTE. La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française (juin 2012). CREDOC. pp. 77-78, p. 83, p. 140, p. 142,

Yi SUN, Yang GUO, Xiaobing ZHANG, Zhenyu LI, Kave SALAMATIAN. The case for P2P Mobile Video System over wireless networks : A practical study of Challenges for a mobile video provider. IEEE Network 27, 2 (2013) 22-27. doi : 10.1109/MNET.2013.6485092. ,

China Internet Users Spent Most Online Time Watching Videos and Social Networking. China Internet Watch. ,

China TV and Online Videos Report 2013 : Almost Half Don’t Watch TV Any More. China Internet Watch. )

Quelles sont les classes d’âges les plus intéressées par Internet en Chine ?

Trois-quarts des Chinois ayant entre 10 et 40 ans utilisent Internet. 81 % des internautes chinois ont moins de 40 ans alors que 56 % de la population appartient à cette tranche d’âge. On n’observe pas un tel biais en France : 60 % des internautes ont moins de 45 ans et 57 % de la population appartient à cette tranche d’âge (Figure 8).

PNG - 32.7 ko

PNG - 29.4 ko

Figure 8. Répartition des internautes par classe d’âge comparée à la pyramide d’âge de la population ([55] p. 24, [58] p. 19, [97]).
([55] p. 24, [58] p. 19, [97])

Le téléphone mobile est-il très utilisé pour se connecter à Internet en Chine ?

Oui, les internautes chinois se connectent plus souvent avec un téléphone mobile qu’avec un PC. En 2012 trois-quarts des internautes chinois utilisaient un téléphone mobile pour se connecter à Internet (ce qui n’exclue pas qu’ils se servent aussi d’un PC) (Figure 9).

JPEG - 265.5 ko
AnnéeInternautes utilisant un téléphone mobile (%)
200724,0%
200839,5%
200960,8%
201064,8%
201169,3%
201274,5%

Figure 9. Nombre d’internautes utilisant un téléphone mobile (mobile devices), un poste fixe (PC), ou un ordinateur portable (laptop / notebook) pour se connecter à Internet ([53] p. 6, [55] p. 19). L’ordonnée est en millions d’internautes. CAGR : Taux de croissance annuel moyen.
On observe en parallèle une prolifération des logiciels conçus pour les téléphones mobiles.

(Régis BIGOT, Patricia CROUTTE. La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française (juin 2012). CREDOC. pp. 42-43,

Miller CHU, Peter FANG. China Internet 101 – Demographics and Emerging Trend. BlackOre Research. p. 6,

Statistical Report on Internet Development in China (January 2013). China Internet Network Information Center. pp. 18-20)

La prédominance des connexions par mobile est-elle due à la jeunesse des internautes chinois ?

Il est tentant de penser que l’utilisation massive du téléphone mobile pour se connecter à Internet est liée la jeunesse des internautes chinois car on retrouve cette caractéristique chez les moins de 40 ans en France (Figure 10). 82 % des personnes qui utilisent un téléphone mobile pour se connecter à Internet ont moins de 40 ans en France. Ce comportement est particulièrement fréquent chez les 18-24 ans.

Figure 10. A gauche : Proportion des internautes utilisant un téléphone mobile pour naviguer sur Internet, consulter ses e-mails ou télécharger des applications en France en 2012 (Régis BIGOT, Patricia CROUTTE. La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française (juin 2012). CREDOC. pp. 43-44). Pour mémoire, la proportion est de 75 % en Chine.

La très forte pénétration de la connexion à partir d’un téléphone mobile en Chine s’explique aussi par des facteurs économiques : l’abonnement à Internet est cinq fois moins cher avec un mobile qu’avec un poste fixe (respectivement 5 euros et 24 euros par mois, chiffres 2013 à Shanghai).
Pour mémoire, 81 % des internautes chinois ont moins de 40 ans et le téléphone mobile est utilisé par 75 % des internautes chinois pour se connecter à Internet.

(Régis BIGOT, Patricia CROUTTE. La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française (juin 2012). CREDOC. pp. 42-44, p. 214)

Quels sont les services les plus utilisés sur Internet en Chine ?

La messagerie instantanée (chat), les moteurs de recherche et la musique en ligne sont utilisés par 80 % des internautes chinois (Figure 11 droite).
On observe une utilisation croissante des micro-blogs et du commerce en ligne (Figure 11 gauche). Les micro-blogs chinois (Weibo) combinent les caractéristiques des micro-blogs occidentaux (messages de 140 caractères) et des forums (insertion de vidéos et d’images, gestion facile des commentaires d’autres internautes).

Il faut noter qu’un message de 140 idéogrammes correspond en moyenne à un texte de 110 mots en anglais, soit environ 700 caractères.

PNG - 40.8 ko

PNG - 48.8 ko

Figure 11. Services Internet dont l’utilisation augmente depuis 2010 (à gauche) ou est stationnaire (à droite)

(Miller CHU, Peter FANG. China Internet 101 – Demographics and Emerging Trend. BlackOre Research. pp. 4-6,

Statistical Report on Internet Development in China (January 2013). China Internet Network Information Center. pp. 36-52).

En revanche l’utilisation des jeux en ligne, des e-mails et des forums décroît régulièrement (Figure 12).

PNG - 31.5 ko
ApplicationUtilisation en Chine (%)
Messagerie instantanée82,9 %
Musique77,3 %
Blog traditionnel66,1 %
Webcast/ vidéos à la demande65,9 %
Jeux en ligne59,5 %
Weibo (microblog)54,7 %
Médias sociaux 48,8 %

Figure 12. A gauche : Services Internet dont l’utilisation décroît depuis 2010 (Miller CHU, Peter FANG. China Internet 101 – Demographics and Emerging Trend. BlackOre Research. pp. 4-6, Statistical Report on Internet Development in China (January 2013). China Internet Network Information Center. pp. 36-52). A droite : Récapitulatif des principaux services Internet en Chine (Miller CHU, Peter FANG. China Internet 101 – Demographics and Emerging Trend. BlackOre Research. p. 4).
Le lecteur trouvera à la référence [66] un lexique franco-anglais de la terminologie couramment utilisée dans les médias sociaux sur Internet.

(Thomas CRAMPTON. Social Media in China : The Same, but Different. China Business Review.,

Miller CHU, Peter FANG. China Internet 101 – Demographics and Emerging Trend. BlackOre Research. pp. 4-6,

Statistical Report on Internet Development in China (January 2013). China Internet Network Information Center. pp. 36-52,

Marjorie BEAUCHAMP, Natalie RANGER. Lexique des médias sociaux. Bulletin de terminologie 288. Direction de la normalisation terminologique. Travaux publics et Services gouvernementaux Canada. )

lundi 24 février 2014, par HUCHERY Mélissa


Thèmes : Grands défis
Mots clés : Numérique Chine