Accueil > Les Actualités > Actualités de l’IHEST > Hommage Jean-Claude RISSET, compositeur et chercheur en physique (...)

Enregistrer au format PDF

Hommage Jean-Claude RISSET, compositeur et chercheur en physique acoustique

Compositeur et chercheur en physique acoustique, médaille d’or du CNRS en 1999 et fondateur avec Pierre Boulez de l’Ircam dans les années 1970, Jean-Claude Risset, décédé à Marseille lundi 21 novembre 2016, à l’âge de 78 ans, était à la fois scientifique de renom et artiste réputé.

Pionnier de l’utilisation de l’ordinateur dans la synthèse de son et d’instruments de musique comme dans la composition musicale, Jean-Claude Risset nous avait fait le plaisir et l’honneur de venir animer avec intelligence, humilité et talent la soirée des vœux de l’IHEST en janvier 2014.

« Je suis très heureux d’être parmi vous aujourd’hui et de pouvoir essayer de vous convaincre qu’il existe quelque chose dans la musique qui peut être utile à la science. On pense souvent que la science et la technique bénéficient à la musique, mais la musique peut aussi influencer et inspirer la science et la technologie, et en tout cas l’inciter à progresser. »

Les relations entre science et art sont un des points d’accès aux relations entre la science et la société qui sont le cœur des activités de l’Institut, et ce message par lequel Jean-Claude Risset avait commencé son intervention en janvier 2014 restera un axe de réflexion vif au sein de l’IHEST.

Retrouvez la transcription intégrale de l’intervention de Jean-Claude Risset
Le numérique et la musique : l’ordinateur partenaire du musicien simulacres, illusions, duo pour un pianiste dans la médiathèque du site internet de l’IHEST, ainsi que des extraits vidéos de son intervention ajoutés en hommage au grand scientifique, au compositeur talentueux et à l’homme généreux et humble qu’il était..

En savoir plus sur Jean-Claude Risset...

Dans la composition Duo pour un pianiste de Jean-Claude Risset ", la seconde partie est jouée, sur le même piano - un piano acoustique, avec touches, feutres et marteaux – par un ordinateur qui suit le jeu du pianiste. Il faut pour cela un piano spécial – ici un Yamaha Disklavier – équipé d’entrées et de sorties Midi. Sur ce piano, chaque note peut être jouée du clavier, mais aussi déclenchée par des signaux électriques qui commandent des moteurs pouvant abaisser ou relâcher les touches. Chaque fois qu’une touche est jouée, elle envoie un signal indiquant quand et à quelle intensité. Les signaux suivent la norme Midi utilisée pour les synthétiseurs. Un ordinateur Macintosh reçoit cette information et renvoie les signaux appropriés pour faire jouer le piano. Le programme établi sur l’ordinateur détermine de quelle façon la partie de l’ordinateur dépend de ce que joue le pianiste." Explications de Jean-Claude Risset lors de la cérémonie des vœux de l’IHEST le 10 janvier 2014 (Source B.R.AH.M.S. Ircam)

Duo pour un pianiste interprété par Sofia Lourenço :

mercredi 23 novembre 2016, par HUCHERY Mélissa


Thèmes : Grands défis
Mots clés : Numérique