Accueil > Les Actualités > Actualités de l’IHEST > L’Asie après la COP21

Enregistrer au format PDF
Paroles de chercheurs

L’Asie après la COP21

Mercredi 03 février 2016

Avec :

Patrick de Jacquelot, ancien correspondant des Echos et de la Tribune à New Delhi (2008-2015)

Cyril Cassisa, expert des politiques énergétiques et climatiques à Enerdata, cabinet d’études et de conseil indépendant spécialisé dans le secteur de l’énergie (pétrole, gaz, charbon, énergie, renouvelable et carbone)

Modérateur : Joris Zylberman, cofondateur et rédacteur en chef d’Asialyst.com
Infographies des principaux engagements des pays asiatiques pour la COP21

Mercredi 3 février (18h30-20h)

Amphithéâtre Schlumberger
MINES ParisTech
60, boulevard Saint-Michel
75 272 Paris Cedex 06

L’Asie après la COP21 : le bilan, les engagements climatiques et les politiques énergétiques

Les débats mettront en lumière les politiques climatiques et énergétiques de l’Inde et de la Chine. Les deux géants asiatiques font face aux mêmes défis : Pékin et New Delhi se sont engagés dans l’effort mondial de lutte contre les dérèglements du climat ; en parallèle, ils doivent gérer les mêmes contraintes et contradictions sur leur politique énergétique : leur mix de génération d’énergie repose sur le charbon, principal source d’émission des gaz à effets de serre. Quel est le bilan de la COP21 du point indien et chinois ? Comment les deux gouvernements envisagent l’effort commun de la COP par rapport à leurs intérêts énergétiques ? Quelles sont leurs stratégies et leurs capacités en matière d’énergies renouvelables ?

Pour répondre à ces questions, deux intervenants spécialistes :

Patrick de Jacquelot
Durant ses sept années en Inde, il a couvert des sujets comme l’économie, le business, la stratégie des entreprises françaises dans le pays, la vie politique et diplomatique. Il a également réalisé de nombreux reportages en Inde et dans les pays voisins comme le Bangladesh, le Sri Lanka ou le Bhoutan pour ces deux quotidiens ainsi que pour le trimestriel Chine Plus.

Cyril Cassisa a rejoint ce cabinet après 10 années d’expérience entre la Chine et la France dans la recherche académique sur le climat et l’économie de l’énergie, mais aussi sur la coopération franco-chinoise dans le domaine de l’environnement. Membre du groupe d’experts franco-chinois de haut rang sur le changement climatique, il a participé à la COP21 avec la délégation française. Ses recherches portent sur le marché carbone et les politiques d’énergies renouvelables dans le monde, en particulier en Europe et en Chine.

Débat organisé avec le soutien de la Caisse des dépôts

vendredi 22 janvier 2016, par HUCHERY Mélissa