Accueil > Les Actualités > Actualités de l’IHEST > L’intelligence artificielle en question

Enregistrer au format PDF
Paroles de chercheurs

L’intelligence artificielle en question

jeudi 24 novembre 2016
8h30 - 10h00
Restaurant du Sénat
15ter rue de Vaugirard - 75006 PARIS

Petit-déjeuner débat

Longtemps domaine réservé de la science-fiction et de l’imaginaire utopique, l’intelligence artificielle envahit aujourd’hui nos vies, nos travaux comme nos loisirs. On la trouve dans nos ordinateurs et nos téléphones, mais aussi dans les transports, les entreprises, les services publics, la santé ou les banques. Rien de ce qui est humain ne semble lui être étranger.
Dans son sens le plus large, elle désigne une machine capable non seulement de mimer l’intelligence humaine, mais aussi dotée d’une conscience, d’émotion et d’empathie. Elle réaliserait le prodige de l’assemblage d’un fonctionnement et d’une conscience.

Mais qu’est-ce au juste que l’intelligence artificielle ? Quelles sont ses applications ?
Quels imaginaires, quels fantasmes porte-t-elle ?

Avec :

Prof. Etienne KOECHLIN, directeur du Laboratoire de Neurosciences Cognitives, Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale / Ecole Normale Supérieure

Antoine PETIT, président directeur général, Institut national de recherche en informatique et automatique, Inria

Avec le témoignage de Flora FISCHER, chargée de programme de recherche au Cigref, pilote du groupe de travail sur l’Intelligence artificielle en entreprise.

Et la participation de M. Claude de GANAY, député, et de Mme Dominique GILLOT, sénatrice, rapporteurs de l’étude en cours de l’OPECST sur « L’intelligence artificielle ».

Animation par Michel ALBERGANTI, journaliste à France Culture

Etienne KOECHLIN est directeur de recherche à l’INSERM, fondateur et directeur du laboratoire de Neurosciences Cognitives (INSERM–ENS) qui cherche à élucider les fondements biologiques des fonctions mentales humaines et leurs altérations possibles dans les maladies neurologiques et neuropsychiatriques. Ces recherches se basent sur la psychologie expérimentale, la modélisation mathématique et la neuroimagerie.

Antoine PETIT est président directeur général de l’Inria depuis septembre 2014. Agrégé en mathématiques et docteur ès sciences, professeur des universités de classe exceptionnelle à l’ENS de Cachan, il est spécialiste de méthodes formelles, principalement à base de systèmes de transitions, pour la spécification et la vérification de systèmes parallèles et temps réel. Antoine Petit a dirigé le centre de recherche Inria de Paris-Rocquencourt, puis celui de Saclay. Il a ensuite été directeur général adjoint de l’Inria.

Les inscriptions pour cet événement sont closes.

mardi 11 octobre 2016, par HUCHERY Mélissa