Accueil > Les Actualités > Actualités de l’IHEST > L’usure des risques, des catastrophes non annoncées

Enregistrer au format PDF
Paroles de chercheurs

L’usure des risques, des catastrophes non annoncées

Débat organisé avec le soutien de la Caisse des Dépôts et en partenariat avec MINES ParisTech.

Jeudi 30 novembre 2017
18h30 - 20h00

MINES ParisTech
60 Boulevard Saint-Michel
75006 Paris
Amphithéâtre L108

Miwao MATSUMOTO (sociologue, Université de Tokyo) et Augustin BERQUE (géographe, EHESS) ont un point commun, ils s’intéressent aux différentes formes d’aveuglement qui égarent la rationalité et la logique moderne. Certaines catastrophes semblent annoncées. Elles tiennent à la génération et à l’amplification au cours du temps d’un défaut de structuration selon Matsumoto, à un découplage de l’humanité et de la Terre selon Berque. Dans ces conditions, comment refaire monde avant qu’il ne s’effondre, en particulier, comment échapper à l’usure qui le mène à la rupture ? La conversation publique entre ces deux éminents chercheurs spécialistes du Japon débutera sur cette question.
Toute société cultive et aménage ce qui l’environne à l’aune de certaines valeurs et principes. Elle distingue ce qui lui est propice de ce qui lui est néfaste, favorise le recours à certaines ressources énergétiques, accroît certaines prises de risques pour en limiter d’autres, favorise certaines esthétiques et valeurs morales. Ce faisant, d’autres types de risques, de ressources, de contraintes et d’agréments sont forclos, c’est-à-dire mis de côté, oubliés, voire dénigrés. Mais, si cette forme d’aveuglement persiste, les milieux s’usent, les ressources s’épuisent, les contraintes se déplacent et les risques augmentent. Ces Paroles de chercheurs sont un temps unique de partage avec le public, pour penser ensemble les catastrophes structurelles qui menacent nos existences.

Avec

  • Augustin BERQUE, géographe, EHESS
  • Miwao MATSUMOTO, sociologue, université de Tokyo

Présentation :

Yoann MOREAU, anthropologue, Centre de Recherche sur les Risques et les Crises (Mines ParisTech)

Animation :

Joris ZYLBERMAN, cofondateur et rédacteur en chef d’Asialyst.com

INSCRIPTION

Biographies des intervenants

Augustin BERQUE est un géographe, orientaliste, et philosophe français.
Élu en 1979 directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), il gardera ce poste jusqu’à sa retraite en 2011. Il y dirige de 1981 à 1999 le Centre de recherches sur le Japon contemporain. Il fut par ailleurs directeur de la Maison franco-japonaise, à Tokyo, de 1984 à 1988, ou encore délégué au Centre de recherches internationales sur la culture japonaise (Nichibunken, Kyôto) en 1993-1994 et en 2005-2006.
Docteur honoris causa des universités de Laval et de Lausanne, il a reçu de nombreuses distinctions. Il fut notamment le premier Occidental à recevoir, en 2009, le grand prix de la culture asiatique de Fukuoka. Ses travaux portent sur l’écoumène, qu’il définit comme la relation de l’humanité à l’étendue terrestre. Il participe à la refondation de l’étude des milieux (la « mésologie ») sans séparer nature et culture, géographie et ontologie.
Depuis 1991, il est membre de l’Academia Europaea et, depuis 2012, membre d’honneur de l’EAJS (Association européenne des études japonaises).

Miwao MATSUMOTO is Professor at the Department of Sociology, the University of Tokyo. He was a Senior Associate Member of the St Antony’s College, the University of Oxford in 1998-1999 and a Distinguished Visiting Scholar of the Genomic Policy and Research Forum, the University of Edinburgh in 2007. He obtained a PhD from the University of Tokyo in sociology. He specializes in the sociology of science and technology, disaster sociology, and the social history of technological failure. Matsumoto has done research on the structural failure of the science-technology-society interface, intricate relationships between technological trajectory and irreversible global environmental problems, and the formation and transformation of the military-industrial-university complex. He has published nine books (eight in Japanese, one in English). His book in which the concept of “structural disaster” was first presented in 2002 was awarded the policy studies prize of the Nippon Institute for Research Advancement in 2003. He is now preparing a book titled The Sociology of “Structural Disaster” (London : Routledge, to be published in 2018). His papers have appeared in Social Studies of Science, Technology and Culture, Les Cahiers de Science & Vie, and others. He created the Japanese Journal for Science, Technology and Society in 1992. He was a council member of Society for the Social Studies of Science from 2009 to 2011. Since 2010, he is an executive member of International Sociological Association, Research Committee on the Sociology of Science and Technology (RC 23). Since 2012, he is the president of the Sociology of Science and Technology Society of Japan (SSSJ).

PRÉSENTATION

Yoann MOREAU, anthropologue, est maître-assistant au Centre de recherche sur les Risques et les Crises (CRC, MINES ParisTech). Associé à l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain (Centre Edgar Morin-EHESS/CNRS) et au Laboratoire d’Anthropologie Sociale (Anthropologie de la perception-EHESS/Collège de France), ses recherches portent sur les aléas majeurs, la dramaturgie des savoirs, le bricolage, les situations extrêmes et la mésologie (l’étude des milieux).
Il vit actuellement au Japon dans le cadre d’un programme de recherche sur les modes d’existence en situation extrême en lien avec l’accident nucléaire de Fukushima. Il est aussi dramaturge, et vient de consacrer ses quatre dernières pièces à des catastrophes non spectaculaires : les contaminations radioactives (Médée/Fukushima, 2012), l’explosion démographique des personnes obèses et en surpoids (Manger Seul 2014), le changement climatique (Blanche/Katrina. Du domestique au climatique 2016), la dépression (Barkowski, 2017).
Sa thèse, qu’il avait soutenue en 2013 sous la direction d’Augustin Berque, vient d’être publiée aux Presses universitaires de France sous le titre "Vivre avec les catastrophes".

ANIMATION

Joris ZYLBERMAN est journaliste et sinologue. Avant de cofonder Asialyst, il fut le correspondant à Pékin et Shanghai de RFI et France 24 durant 8 ans (2005-2013). En Chine, il a également cofondé la société de production audiovisuelle Actuasia. Il est co-auteur des Nouveaux Communistes chinois (Armand Colin, 2012, avec Mathieu Duchâtel) et co-réalisateur du documentaire La Chine et nous : 50 ans de passion (France 3, 2013, avec Olivier Horn)

mercredi 18 octobre 2017, par HUCHERY Mélissa