Accueil > Les Actualités > Du côté des partenaires > Condition et responsabilité sociale du chercheur

Enregistrer au format PDF
Colloque international

Condition et responsabilité sociale du chercheur

jeudi 8 septembre 2016

La révision de la Recommandation de 1974 de l’UNESCO concernant la condition des chercheurs scientifiques

La Commission nationale française pour l’UNESCO, en partenariat avec le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) , invite les représentants de la communauté scientifique française et internationale, les délégations permanentes auprès de l’UNESCO, et les représentants de la société civile, à débattre autour des propositions relatives à la révision de la Recommandation de 1974 concernant la condition des chercheurs scientifiques, élaborées par la Commission Nationale Française pour l’UNESCO.

Le but de ce colloque est de mettre l’accent sur les grandes questions qui devraient orienter la révision de la Recommandation de 1974, afin de permettre son adaptation au monde contemporain et à ses transformations.

Ce colloque est proposé et présidé par Daniel Janicot , Président de la Commission Nationale Française pour l’UNESCO (CNFU) et Christian Byk, Secrétaire général de l’Association Internationale Droit, Ethique et Sciences, et Président du Comité d’éthique des sciences de la Commission Nationale Française pour l’UNESCO (CNFU).

Programme

Cette journée prendra la forme d’un débat ouvert au public, réunissant les délégations permanentes à l’UNESCO, les représentants de la communauté scientifique française et internationale, les ONG de chercheurs et les ONG citoyennes. Le colloque s’organisera autour des tables-rondes suivantes :

I - La science globale, un défi pour les chercheurs

II - La responsabilité sociale des chercheurs scientifiques

III - La condition du chercheur

IV - Égalité et accès à la (re)connaissance

Programme à venir sur le site de la Commission nationale française pour l’UNESCO

www. unesco.fr

RÉSERVATION GRATUITE ET OBLIGATOIRE :

S’INSCRIRE

mardi 12 juillet 2016, par HUCHERY Mélissa