Accueil > Les Actualités > Du côté des partenaires > Institutions, science, marché, société civile et sécurité alimentaire

Enregistrer au format PDF
Séance publique

Institutions, science, marché, société civile et sécurité alimentaire

Mercredi 7 octobre 2015

Académie d’Agriculture de France en partenariat avec la Société française d’économie rurale (SFER)

Contexte

Avec près de 4 milliards d’individus en état de malnutrition, notre planète vit dans l’insécurité alimentaire. Les éléments majeurs de cette insécurité sont connus : changement climatique ; épuisement des ressources naturelles et dégradation de l’environnement ; montée des inégalités sociales et du chômage et persistance de taux élevés de pauvreté partout dans le monde ; augmentation rapide des maladies non transmissibles d’origine alimentaire ; perception souvent négative des innovations scientifiques et techniques ; et enfin, non prise en compte de questions éthiques (dignité humaine, fraudes informationnelles et fiscales, statut de l’animal, par exemple).

Tous ces facteurs pèsent sur le comportement des consommateurs et donc sur l’évolution des marchés.

Par ailleurs, la dynamique des systèmes alimentaires dans tous les pays conduit à voir l’agriculture régresser en part relative dans le prix final des produits alimentaires, au profit des autres acteurs des filières, notamment les industriels de l’agrofourniture et de l’agroalimentaire, les firmes de la logistique et des services et les distributeurs, dans un schéma de partage inéquitable de la valeur créée. Finalement, les exercices de prospective agricole et alimentaire et les réflexions menées sur la capacité de la Terre à nourrir 9,5 milliards d’hommes à l’horizon 2050 interpellent toutes les parties-prenantes sur les modèles de consommation et de production alimentaires présents et à venir et leur compatibilité avec la construction d’une sécurité alimentaire durable.

Objectif de la séance

Ce contexte d’insécurité alimentaire croissante suscite de nombreuses questions d’ordre technique, économique, social et éthique, à la fois dans la communauté scientifique, chez les professionnels et dans la société civile. L’objectif de la séance est d’approfondir et de débattre de ces questions et de contribuer à esquisser les grandes orientations à donner à l’action publique et aux opérateurs privés afin d’aller vers plus de sécurité alimentaire en France, en Europe et dans le monde. Pour ce faire, la séance sera organisée autour de points de vue apportés par des experts des 4 piliers de la sécurité (ou de l’insécurité) alimentaire : les institutions, la science, le marché et la société civile.

Programme prévisionnel

Introduction : le cadre conceptuel (Jean-Louis Rastoin, directeur de la chaire UNESCO en alimentations du monde, Montpellier SupAgro, membre de l’AAF)

Les institutions publiques nationales et intergouvernementales et la construction d’un
dispositif de sécurité alimentaire (Dacian Ciolos, ancien ministre de l’Agriculture de
Roumanie, ancien commissaire européen à l’Agriculture)

Les contributions scientifiques et technologiques à l’amélioration de la sécurité alimentaire (Gilles Trystram, directeur général AgroParisTech)

Le point de vue de la société civile (Mme Bénédicte Hermelin, directrice exécutive de Coordination Sud)

Conclusion (Luc Guyau, ancien président de la Fnsea et du conseil de la Fao, président de l’ACFM, membre de l’AAF)

INFORMATIONS

lundi 21 septembre 2015, par HUCHERY Mélissa