Accueil > Les Actualités > Du côté des partenaires > Yves Stourdzé, explorateur et éclaireur des mondes à venir

Enregistrer au format PDF
Innovation et prospective

Yves Stourdzé, explorateur et éclaireur des mondes à venir

18 - 19 novembre 2015

Colloque

18 et 19 novembre 2015
Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
25, rue de la Montagne Sainte Geneviève,
75005 Paris

Colloque organisé par un Collectif d’amis et d’anciens collaborateurs d’Yves Stourdzé
En partenariat avec l’IHEST
Avec le soutien de : l’Université Paris 8, MSH Paris Nord, Idefi CréaTIC, UMR LAVUE, laboratoire MICA Université de Bordeaux Montaigne.

L’innovation et la prospective forment une alchimie. La rencontre, dans le creuset de lieux et de temps chaque fois inédits, d’imaginaires puissants capables de mobiliser et fédérer autour d’eux pour écrire de nouvelles pages de futurs possibles. Elles se nourrissent des circonstances, des hommes et de leurs histoires, des idées et des volontés. Elles demeurent, dans le court, moyen et long terme l’instrument essentiel de l’évolution et de la transformation en profondeur de nos sociétés technologiques hyper-connectées.

Yves Stourdzé, philosophe et sociologue de formation, fut un des pionniers du monde qui nous entoure. Directeur du laboratoire « Technologie & Société » à l’Université Paris-IX-Dauphine, il fut de 1983 à 1986 directeur du Centre d’Etudes des Systèmes et des Technologies Avancées (CESTA) fortement impliqué dans les programmes internationaux « Technologie, Croissance, Emploi » et EUREKA dont nous commémorons en 2015 les 30 ans. Cette période fut celle d’une phase d’émergence décisive des nouvelles technologies en France et de l’instauration de rapports complexes entre Science, Technologie, Industrie et Société.

Ce colloque portera un regard en miroir sur cette période et celle d’aujourd’hui autour des questions de l’innovation et de la prospective en s’appuyant sur la trajectoire intellectuelle d’Yves Stourdzé, ses réalisations et celles des équipes qu’il a animées. Il se veut un lieu de réflexion regardant le passé pour mieux se projeter dans l’avenir à un moment où les questions de croissance, d’emploi et de compétitivité mais aussi des cohésions sociales au sein des sociétés et entre elles se posent plus que jamais.

PDF - 1.7 Mo
Programme du colloque Stourdzé

YVES STOURDZE (1947 – 1986)

VOIR L’ARTICLE YVES STOURDZE DE WIKIPEDIA

Etudes de Philosophie et Sociologie à l’Université Paris X Nanterre ; doctorat « Le champ organisationnel » sous la direction de Marc Ferro.
Engagement politique en 1968 ; un des leaders du Mouvement du 22 mars.
Enseignant et chercheur à l’université Paris Dauphine,1971-1982. Direction de l’équipe sciences humaines de l’IRIS, directeur de Technologie et Société, DESS de Gestion des Télécommunications.
Directeur général du CESTA 1983-1986.
Secrétaire général du groupe de travail «  Technologie, Croissance Emploi », Sommet de Versailles 1982.
1985, premier colloque international sur les sciences cognitives, « Cognitiva 85 : de l’intelligence artificielle aux biosciences ».

Publications :

Organisation, Anti-Organisation, Mame 1973
Les Ruines du futur, 1978, 2ème édition Sens&Tonka 1998
Pour une poignée d’électrons, Fayard 1987
Recherche image (avec H. False), Documentation française, 1981.
Technologie, Culture, Communication (avec A. Mattelart), Documentation française 1982

COMITE DE PARRAINAGE


Jacques ATTALI
, président Comité de parrainage, Président PlaNet Finances
Philippe DELMAS, magistrat à la cours des comptes
Elisabeth GUIGOU, présidente Commission des Affaires Etrangères de l’Assemblée nationale
Marc GUILLAUME, professeur université Paris IX. Dauphine
François GROS, professeur honoraire au Collège de France
Eric LE BOUCHER, journaliste Les Echos
Philippe LEMOINE, président du Forum d’Action Modernités
Pierre MOREL, directeur de l’Observatoire Pharos du pluralisme des cultures et des religions
Erik ORSENNA, membre de l’Académie française
Lucien SFEZ, professeur émérite université Paris 1 Sorbonne
Hubert TONKA, éditeur

COMITE SCIENTIFIQUE D’ORGANISATION

Marc CHOPPLET, Président
Pierre MUSSO
Franck CORMERAIS
Jean-Paul KARSENTY
Marie THONON
Marie Noël GIRAUD-STOURDZE
Alain GIRAUD
Anolga RODIONOFF
Jean-François BLONDEAU-PATISSIER
Jean-Marc SALMON
Michel AUTHIER
Brigitte CHAMAK
Eric BARCHECHATH
Corinne HERMANT DE CALLATAY
Philippe CLERC
Jean-Pierre THIERRY

CITATIONS D’YVES STOURDZE

Il y a une interaction très profonde entre
l’évolution technologique et le droit, la pensée morale et la façon dont une communauté, à un moment donné, réfléchit à l’innovation.

Pour une poignée d’électrons, p.348

Nous nous promenons aujourd’hui dans les ruines de notre avenir

Les ruines du futur, 1998, p.16

De même que la renaissance fut la rencontre entre un mouvement créateur et une histoire ancienne qu’il convenait de revitaliser, de même la fin de ce siècle devra traiter de la rencontre des ruines du système industriel avec l’irruption de nouveaux groupes humains
Pour une poignée d’électrons, 1987, p.210

Les formes d’organisation traditionnelles se désagrègent : l’énergie disponible doit s’investir dans un imaginaire nouveau
Organisation, Anti-Organisation, 1973, p.150

Ainsi, à bien y regarder, la crise met en cause sa propre production. En contrepartie, elle délivre une puissance infinie de suggestions. D’abord parce que se corrompt le schème de l’organisation centralisée, ensuite parce que la démultiplication des niveaux d’ordre, leur enchevêtrement paralysent les modèles traditionnels incapables de rendre compte des pulsations singulières de tissus de relationnels où l’ordre se dissout par plaques, se rétracte et se cramponne. D’où le désir de faire surgir un discours qui rendrait transparentes ces morphologies amorphes que parcourent des contractions critiques ; les crises apparaissent comme des stratégies informatives
Les Ruines du futur, 1998, p. 63

Réinventer une économie politique de la réglementation, développer les services novateurs susceptibles d’apparaître comme des améliorations notables des conditions de vie
Pour une poignée d’électrons, 1987, p.228

Une guerre électronique des religions, menaçant tant l’ordre intérieur que l’équilibre international, peut se déclencher à tout moment
Pour une poignée d’électrons, 1987, p.210

mardi 19 janvier 2016, par Olivier Dargouge