Accueil > Les Formations > Le cycle national > Cycle national 2016 - 2017 > Programmes > Espaces, territoires et économie de la connaissance aux Pays-Bas

Enregistrer au format PDF
Cycle national 2016-2017

Espaces, territoires et économie de la connaissance aux Pays-Bas

Amsterdam - La Haye - Wageningen • 6 - 9 février 2017

Orientations générales

Pour ce cycle qui traite de la connaissance comme bien commun et des valeurs des sciences et des technologies, la destination du voyage d’études européen s’est imposée. Pourquoi ?
Que connaissons-nous des Pays-Bas ? Amsterdam est une destination accessible en un peu plus de 3 heures depuis Paris, gare du nord. Les trains ne désemplissent pas. On connait son charme inouï, ses canaux, l’atmosphère à la fois particulière et organisée de chacun de ses quartiers. On y retrouve des repères et en même temps on est ailleurs. Que savons-nous des Pays-Bas ? Jetons simultanément un oeil dans la Kijkdoos et un regard sur les nuances de ce petit pays, le plus densément peuplé d’Europe, maître incontesté du commerce international, qui affirme une grande détermination à porter l’« économie de la connaissance ».
Les voyages d’études de l’IHEST ont des objectifs incontournables : i) mieux comprendre les particularités de l’écosystème recherche-formation-innovation et de ses dynamiques d’acteurs et ii) appréhender ce qui lie la science et la société, en d’autres termes ce qui lie les mondes de la recherche, du politique, de l’économie et des médias à la vie citoyenne. Vaste ambition en à peine quatre jours. Chercher à décomposer ce qui fait le bien commun de la connaissance et sa valeur aux Pays-Bas est le vecteur choisi pour ne pas rester à la surface, est-il un vecteur de choix ?
En tous les cas, il nous a été très difficile d’opérer une sélection pour concevoir le programme.
Dans ce pays où 10% de la population active travaille dans le domaine de la recherche et du développement, où quatorze grandes entreprises prennent en charge environ 50% du budget de recherche et d’innovation et qui compte treize universités concentrant recherche et éducation alors que sa population représente 0,8% de la population mondiale, nous avions besoin de principes affirmés pour dessiner notre parcours. Nous avons choisi de privilégier la diversité des lieux, des géographies, des rencontres et des moments de débat. Nous illustrons cette démarche avec, en annexe un « recueil de mots ». Ce faisant, nous misons aussi sur ce que produiront les carnets de voyage.

Muriel Mambrini-Doudet
Directrice de l’IHEST

vendredi 3 février 2017, par HUCHERY Mélissa