Accueil > Les Formations > Le cycle national > Cycle national 2017 - 2018 > L’inconnu et l’incertain

Enregistrer au format PDF
Cycle national 2017 - 2018

L’inconnu et l’incertain

Orientations générales

ATTENTION, date limite de candidature prolongée jusqu’au 21 mai 2017

Qu’il soit dans le domaine public ou privé, dans une organisation académique ou une entreprise, un décideur est généralement invité à trouver lui-même le parcours adéquat pour savoir réorganiser l’activité en réponse aux évolutions techniques, administratives et scientifiques. Il est donc appelé à renouveler ses connaissances et son appréhension des contextes. On attend de lui une certaine maîtrise de l’inconnu à opposer à l’incertain, les dimensions qui seront au cœur du cycle national de formation 2017-2018.

Etre décideur aujourd’hui, c’est anticiper dans un champ aux dynamiques, aux contraintes et aux opportunités multiples, c’est convaincre une communauté de femmes et d’hommes ayant des interprétations diverses de l’incertain, c’est décider de trajectoires intégrant les libertés de l’inventivité, de la créativité et de l’adaptabilité. En plaçant l’inconnu et l’incertain résolument au centre de son cycle national de formation l’IHEST fera appel à toutes les disciplines pour préciser ce que mobilise l’inconnu, l’incertain et comment chacun le traite. Il proposera une forme sensée de conjugaison de pratiques, de savoir-faire, de savoir-être et d’interprétations des contextes qui produise une intelligence de discernement des tendances, qui compose un environnement où libérer les intuitions. Le dirigeant qui sait anticiper, convaincre et décider en environnement mouvant et complexe gagne aujourd’hui son autorité, sa légitimité et assoit sa responsabilité.

Malgré toutes nos connaissances et nos capacités, le futur reste perçu comme imprévisible, mal assuré, changeant. Comment l’inconnu et l’incertain sont-ils considérés et traités, ou ignorés, dans les différentes sphères d’activité, économique, industrielle, politique, sanitaire, sociale et de sécurité ? Les logiques scientifiques de différentes disciplines comme les mathématiques, la physique ou la biologie, fournissent-elles des outils stratégiques et de prospective face à l’inconnu et à l’incertain ? Le cycle se penchera sur la notion de risque et les formes de prise de décision dans des contextes incertains, une décision sans risque n’est pas une décision. Comment le risque est-il assumé dans différents milieux socio-professionnels ? Comment est-il étudié par les différentes disciplines scientifiques ? Quelles sont les nuances méthodologiques et stratégiques pour le réduire ? A l’inverse, comment certaines croyances, ou semeurs de doute tirent-ils profit de l’inconnu et de l’incertain ?

Le cycle 2017-2018 ouvre la perspective du passage d’une culture d’ingénierie à une culture d’anticipation, d’une culture d’analyse à une culture d’expérimentation, d’une culture du résultat à une culture d’impact. La formation permet de passer de la maîtrise des sujets à la construction d’une intelligence et d’une confiance collectives, en se saisissant solidairement des potentialités de l’inconnu, sans craindre les risques de l’incertain. La démarche scientifique porte une logique d’expérience, de méthodes sur mesure, tout en étant une sorte de vecteur de démocratie et d’instrumentation vertueuse de la confiance, incluant la distinction du rôle de chacun. C’est le sceau de sa légitimité. En sachant mieux mobiliser la culture scientifique et la démarche scientifique, les auditeurs renforceront leurs capacités d’anticiper, de convaincre et de décider en environnement complexe. Ils emporteront avec eux le goût du débat et la conscience des atouts sociaux et économiques portés par le dialogue science-société.


Muriel Mambrini-Doudet
directrice de l’IHEST

Télécharger la présentation en pdf

PDF - 518.3 ko
L’inconnu et l’incertain
Présentation du cycle national 2017-2018 de l’IHEST

vendredi 6 janvier 2017, par Olivier Dargouge