Accueil > Les Formations > Le cycle national > Cycles nationaux précédents > Cycle national 2010-2011 > Programme > Dialogue Art-Science

Enregistrer au format PDF
Session 4

Dialogue Art-Science

2 et 3 décembre 2010- Rencontre régionale - Metz

La créativité apparait en première approche comme l’apanage de l’artiste. Or il n’en est rien et cette session approfondira plus particulièrement les relations entre la créativité artistique et celle du chercheur. Leurs démarches explorent toutes deux le réel. Cependant elles diffèrent.

Quels dialogues se développent-ils à l’heure actuelle entre ces deux mondes ? Que nous apporte un regard historique sur ces rencontres ? Quelles analyses apportent les neurosciences sur notre relation au monde, nos sensations, notre création ? Quelles recherches associent art et science ?
Dans notre société de la connaissance, le domaine de la culture jouxte celui de la recherche et de l’innovation. Il exerce une profonde influence nos contemporains. Il est source d’une activité économique et les territoires s’investissent dans des politiques culturelles. Des lieux de dialogue art-science s’y développent. La session permettra de réfléchir à ces évolutions, en approchant les dynamiques en cours dans la ville de Metz et la région Lorraine.

« Le temps du philosophe, celui du physicien, ne sont pas ceux du musicien. Aucune des démonstrations spatio-temporelles de la philosophie ou des sciences ne convient à la musique […]
Lorsque l’on compose, on n’ordonne pas les choses avec le temps mais à coté du temps […]
Composer ce n’est pas agencer en chaines causales des données empiriques pour nous offrir un rationalisme que la musique ne réclame pas […]
Créer c’est inventer des paradoxes. […]
Créer, c’est accepter et même se faire le miroir, si l’on veut, des conflits et paradoxes fondamentaux du vivant, par le truchement du désir, lui-même bien entendu conflictuel et paradoxal […]
Enoncer des paradoxes, c’est comme dénoncer les conceptions préétablies sur la vérité du monde, car notre regard sur le monde n’est jamais la vérité du monde. »
Pascal Dusapin : Une musique en train de se faire, 2009, Le Seuil, extraits

« Ce qui se conserve, la chose ou l’œuvre d’art, est un bloc de sensations c’est-à-dire un composé de percepts et d’affects. Les percepts ne sont plus des perceptions, ils sont indépendants d’un état de ceux qui les éprouvent ; les affects ne sont plus des sensations ou affections, ils débordent la force de ceux qui passent par eux. Les sensations, percepts ou affects, sont des êtres, qui valent par eux même et excédent tout vécu. Ils sont en l’absence de l’homme, peut-on dire, parce que l’homme, tel qu’il est pris dans la pierre, sur la toile ou le long des mots, est lui-même un composé de percepts ou d’affects. L’œuvre d’art est une être de sensations, et rien d’autre : elle existe en soi »
Gilles Deleuze et Felix Guattari : Qu’est-ce que la philosophie ?, Paris, Editions de Minuit, p 154-155, apud Pascal Dusapin ibidem

L’Institut des hautes études pour la science et la technologie
Metz En Scènes - Arsenal
sont heureux de vous inviter à la Rencontre régionale de l’IHEST

Dialogue art-science

Vendredi 3 décembre 2010
8h30-17h00
Salle de l’Esplanade • Arsenal de Metz
3 avenue Ney
57000 Metz

Programme

08h15-08h30 Introduction

Marie-Françoise CHEVALLIER- LE GUYADER, directrice de l’IHEST

08h30-09h10Technologie et composition musicale

Claude SAMUEL, président de l’Académie de musique contemporaine Acanthes

09h45-10h25Cerveau et espace : la manipulation mentale des espaces joue-t-elle un rôle dans la création et le partage des émotions ?

Alain BERTHOZ, professeur au Collège de France

11h30-12h15« Le démon des possibles ordonnés »

Franck MADLENER, directeur de l’Institut de recherche et de coordination acoustique-musique (IRCAM)

14h30-14h50Musique et société : quelques dynamiques et questionnements actuels

Marie-Madeleine KRYNEN, inspectrice générale, Collège musique, inspectrice de la création des enseignements artistiques, ministère de la Culture et de la Communication

15h30-16h45Dialogue art-science : témoignages

Jack-Pierre PIGUET, directeur de l’Ecole des mines de Nancy, délégué général de l’Association ARTEM-Nancy
Bernard FAIVRE-D’ARCIER, président de Metz en Scènes, ancien directeur des spectacles au ministère de la Culture, ancien directeur du Festival d’Avignon, président des Biennales de Lyon

16h45-17h00Conclusion

Patrick ABATE, vice-président de la région Lorraine, délégué aux actions régionales relevant des aménagements, projets et équipements structurants, maire de Talange, ancien auditeur de l’IHEST

La veille de cette session publique, les auditeurs du cycle national 2010-2011 de l’IHEST auront suivi des réflexions sur :

La créativité inconsciente du corps

Bernard ANDRIEU, philosophe, professeur à l’université Henri Poincaré (Nancy1)

Projets et créativité dans le domaine artistique

Christophe BERDAGUER, plasticien
Antoine HERVE, musicien
Yann TOMA, artiste, professeur des universités, président à vie de Ouest-Lumière, directeur de la Chaire Art&Flux (art, économie et société - CERAP) de l’université Panthéon Sorbonne (Paris1)

Politique culturelle et développement économique du territoire

Table ronde animée par :
Jean-François RAMON, directeur général de Metz en Scènes, ancien auditeur de l’IHEST
En présence de :
Antoine FONTE, adjoint au maire de Metz, chargé de la culture
Thierry JEAN, adjoint au maire de Metz, chargé du développement économique et des relations externes avec les partenaires sociaux
Jean-Luc BREDEL, directeur régional des affaires culturelles (DRAC) de Lorraine

Il auront également visité le Centre Pompidou-Metz et assisté au concert La leçon de jazz d’Antoine Hervé, autour de l’œuvre de Keith Jarrett, un improvisateur au carrefour des musiques du XXème siècle à l’Arsenal

mardi 30 novembre 2010, par Olivier Dargouge