Regarder

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

Le Japon dans l'ère post-Fukushima - partie III

Avec
- Jean-François HEIMBURGER, spécialiste du Japon et journaliste pour Asialyst, Japon Infos et différentes publications du monde de la recherche
- Mathieu GAULENE, auteur du livre "Le nucléaire en Asie : Fukushima, et après

Le Japon dans l'ère post-Fukushima - partie II

Avec
- Jean-François HEIMBURGER, spécialiste du Japon et journaliste pour Asialyst, Japon Infos et différentes publications du monde de la recherche
- Mathieu GAULENE, auteur du livre "Le nucléaire en Asie : Fukushima, et après".

Le Japon dans l'ère post-Fukushima - partie I

Avec
- Jean-François HEIMBURGER, spécialiste du Japon et journaliste pour Asialyst, Japon Infos et différentes publications du monde de la recherche
- Mathieu GAULENE, auteur du livre "Le nucléaire en Asie : Fukushima, et après".

Le Japon est-il encore le pays de l’innovation par excellence ? - partie 3

Modérateur :
Joris Zylberman, cofondateur et rédacteur en chef d’Asialyst.com

Intervenants :
Damien Durand, journaliste spécialiste du Japon, notamment pour France Soir, Le Figaro et d’autres médias
Abderrahmane Kheddar, membre de l’Académie des Technologies et directeur du Laboratoire franco-japonais en robotique (CNRS/AIST)

Le Japon est-il encore le pays de l’innovation par excellence ? - partie 2

Modérateur :
Joris Zylberman, cofondateur et rédacteur en chef d’Asialyst.com

Intervenants :
Damien Durand, journaliste spécialiste du Japon, notamment pour France Soir, Le Figaro et d’autres médias
Abderrahmane Kheddar, membre de l’Académie des Technologies et directeur du Laboratoire franco-japonais en robotique (CNRS/AIST)

Le Japon est-il encore le pays de l’innovation par excellence ? - partie 1

Modérateur :
Joris Zylberman, cofondateur et rédacteur en chef d’Asialyst.com

Intervenants :
Damien Durand, journaliste spécialiste du Japon, notamment pour France Soir, Le Figaro et d’autres médias
Abderrahmane Kheddar, membre de l’Académie des Technologies et directeur du Laboratoire franco-japonais en robotique (CNRS/AIST)

L’intelligence artificielle en question - deuxième partie

jeudi 24 novembre 2016, Petit-déjeuner débat au Sénat
Deuxième partie, discussion avec les participants
Longtemps domaine réservé de la science-fiction et de l’imaginaire utopique, l’intelligence artificielle envahit aujourd’hui nos vies, nos travaux comme nos loisirs. On la trouve dans nos ordinateurs et nos téléphones, mais aussi dans les transports, les entreprises, les services publics, la santé ou les banques. Rien de ce qui est humain ne semble lui être étranger.
Dans son sens le plus large, elle désigne une machine capable non seulement de mimer l’intelligence humaine, mais aussi dotée d’une conscience, d’émotion et d’empathie. Elle réaliserait le prodige de l’assemblage d’un fonctionnement et d’une conscience.
Mais qu’est-ce au juste que l’intelligence artificielle ? Quelles sont ses applications ?
Quels imaginaires, quels fantasmes porte-t-elle ?
Avec :

Etienne KOECHLIN, directeur du Laboratoire de Neurosciences Cognitives, Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale / Ecole Normale Supérieure

Antoine PETIT, président directeur général, Institut national de recherche en informatique et automatique, Inria

Avec le témoignage de Flora FISCHER, chargée de programme de recherche au Cigref, pilote du groupe de travail sur l’Intelligence artificielle en entreprise.

Et la participation de M. Claude de GANAY, député, et de Mme Dominique GILLOT, sénatrice, rapporteurs de l’étude en cours de l’OPECST sur « L’intelligence artificielle ».

Animation par Michel ALBERGANTI, journaliste

L’intelligence artificielle en question - première partie

jeudi 24 novembre 2016, Petit-déjeuner débat au Sénat

Longtemps domaine réservé de la science-fiction et de l’imaginaire utopique, l’intelligence artificielle envahit aujourd’hui nos vies, nos travaux comme nos loisirs. On la trouve dans nos ordinateurs et nos téléphones, mais aussi dans les transports, les entreprises, les services publics, la santé ou les banques. Rien de ce qui est humain ne semble lui être étranger.
Dans son sens le plus large, elle désigne une machine capable non seulement de mimer l’intelligence humaine, mais aussi dotée d’une conscience, d’émotion et d’empathie. Elle réaliserait le prodige de l’assemblage d’un fonctionnement et d’une conscience.
Mais qu’est-ce au juste que l’intelligence artificielle ? Quelles sont ses applications ?
Quels imaginaires, quels fantasmes porte-t-elle ?
Avec :

Etienne KOECHLIN, directeur du Laboratoire de Neurosciences Cognitives, Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale / Ecole Normale Supérieure

Antoine PETIT, président directeur général, Institut national de recherche en informatique et automatique, Inria

Avec le témoignage de Flora FISCHER, chargée de programme de recherche au Cigref, pilote du groupe de travail sur l’Intelligence artificielle en entreprise.

Et la participation de M. Claude de GANAY, député, et de Mme Dominique GILLOT, sénatrice, rapporteurs de l’étude en cours de l’OPECST sur « L’intelligence artificielle ».

Animation par Michel ALBERGANTI, journaliste

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90